Skip Ribbon Commands
Skip to main content

​​
Parcours résidentiel

Parcours résidentiel / Accession sociale

Les organismes Hlm ont un souci permanent d’adapter l’occupation des logements aux besoins des locataires et favoriser leur mobilité au sein du parc social. C’est ce que l’on appelle le "p​arcours résidentiel". L'accession sociale à la propriété participe également au parcours résidentiel.

Le parcours résidentiel

L​es bailleurs Hlm tentent de fluidifier le parcours résidentiel des locataires du parc et ce malgré un contexte peu favorable lié à l’augmentation de la pression de la demande de logement social, la baisse du taux de rotation dans le parc social et l’inflation de l’immobilier privé qui ne permet plus aux classes moyennes de devenir propriétaire.

Sur les 130.000 demandes de logements sociaux dans la région, 40 % sont déjà locataires Hlm. Un tiers des attributions concerne les locataires Hlm afin de mieux adapter le logement à leur situation et d’améliorer la mobilité résidentielle ce qui permet également de libérer des logements pour d’autres personnes.

Pour répondre à la demande de mobilité des locataires du parc social, les organismes Hlm mettent en place différents dispositifs :

  • Des rendez-vous « mobilité » avec les locataires dont la situation de revenu ou d’occupation le justifie. Ex. : sur ou sous-occupation du logement, dépassement des plafonds de ressources,...
  • Une attention particulière est accordée, au tant que faire se peut, aux situations spécifiques pour les personnes handicapées ou en perte d’autonomie avec la question difficile du maintien à domicile de ces personnes.
  • Le logement des jeunes avec la mise en place de dispositifs expérimentaux tels que la colocation, la location de meublé,…
  • L’accession sociale est aussi un moyen de favoriser le parcours résidentiel des locataires Hlm qui peuvent accéder à la propriété.

C’est pour répondre à tous ces enjeux que le groupe de travail inter-bailleur « parcours résidentiels » se réunit. Ces réunions  permettent d’échanger et de partager les pratiques et les expérimentations menées par les organismes Hlm.​​​​​​

​​

L'accession sociale​​

En dehors de la location, les organismes interviennent dans le domaine de l'accession sociale à la propriété, dans l'ancien comme dans le neuf. Elle permet aux ménages à revenus moyens d'acquérir un logement et donc de favoriser leur parcours résidentiel.

Les organismes ont développé des savoir-faire pour répondre aux demandes des clients et sécuriser leur acquisition​ en cas de difficulté ou d'accients de la vie (divorce, séparation, décès, mutation professionnelle, perte d'emploi,...) : la proposition d'une solution de relogement, la garantie de revente qui permet de limiter les pertes financières et la garantie de rachat du logement.

Pour plus d’informations sur l'accession sociale, visit​ez le site enfinpropriétaire.fr ou la page Accession sociale dans la rubrique La recherche de logement.​​​

Le CECIM Nord

L'AR et les bailleurs sociaux se sont associés à la Fédération des Promoteurs Immobiliers pour alimenter l'observatoire du CECIM Nord. Cet observatoire permet de suivre la conjoncture immobilière du logement neuf en Nord-Pas-de-Calais. Les bailleurs sociaux ne remplissent qu'​uniquement les informations sur leurs opérations en accession sociale.​

Le groupe de travail interbailleur

Un groupe de travail se réunit sur les différents sujets qui concernent l'accession sociale : les perspectives de ventes et les tendances du marché immobilier, les évolutions réglementaires, le PTZ+,... Un cycle de travail est engagé spécifiquement sur la question des ventes Hlm.​​​​​​​​​​

Retour