Skip Ribbon Commands
Skip to main content

​​
OPS

OPS - Occupation du parc social

Qui habite dans le logement social du Nord-Pas-de-Calais ? Qui sont ces ménages et quelles sont leurs caractéristiques socio-économiques ?

Qu'est-ce que l'enquête triennale l’occupation du parc social ?

Parc social régional

L’enquête sur l’occupation du parc social et son évolution a été instaurée par la loi du 4 mars 1996. Cette enquête obligatoire est conduite auprès des ménages locataires du parc social. Elle porte sur les caractéristiques socio-économiques des occupants : composition et ressources des ménages, aides au logement, âge et nature de l’activité professionnelle des ménages.

Pour connaitre la tendance de l’évolution de l’occupation du parc social, les ménages emménagés depuis moins de deux ans font l’objet d’un traitement spécifique.

Les organismes de la région Nord-Pas-de-Calais ont participé à la consolidation régionale 2014 - à l’exception de 2 bailleurs gérant moins de 5 000 logements - soit un taux de couverture de 98,7 %. 306 000 ménages ont répondu à l’enquête, soit un taux de réponse de 85 %. Ce taux garantit une bonne fiabilité de l’enquête.

Toutefois des précautions de lecture doivent été apportées, car les taux de non-réponse peuvent varier en fonction des différents items. Il faut également préciser que l’enquête OPS est uniquement déclarative et doit être analysée comme telle.

Carte du poids du parc social par EPCI

Carte poids du parc social 

Quelques chiffres-clés

400 000 ménages logés par les organismes Hlm en Nord-Pas-de-Calais, soit près d’un million de personnes.

306 000 logements enquêtés en 2014.

  • Renforcement du poids des personnes seules (37%) au détriment des familles monoparentales et/ou nombreuses.
  • Desserrement des ménages de 2,47 en 2003 à 2,35 en 2014.
  • Part des locataires de moins de 30 ans est en baisse (11%) en faveur des loctaires de plus de 65 ans (22%)
  • 2/3 des locataires ont des ressources inférieurs aux plafonds PLAI.

Téléchargez les documents présentés en réunion le 15 octobre 2015 :

​​​​​​​​​​​
Retour